Voilà. Le 200ème Comeback est posté à peu près en même temps que la première bougie du projet est soufflée.

Chose amusante, j'espérais un screenshot plutôt spécial pour marquer le coup. Et bien c'est fait. En gare de Nîmes. Trois minutes pour immortaliser l'instant. Et puis le GPS n'a jamais voulu se locker à l'endroit où je me trouvais alors que, pendant que les datas se chargeaient, j'expliquais à ma fille qu'à Nîmes, il y avait la Maison Carrée et des arènes romaines. Et là surprise... Le petit point n'a jamais voulu bouger malgré les relances. Tant pis, c'est un vrai-faux Comeback mais tellement heureux que ça valait bien la peine de le publier, non ?
Voilà pour l'anecdote.

Après, ce projet est pour moi une vraie écriture liée au déplacement, à la déambulation et au tourisme. Un modèle rhizomatique mais avec un centre. Celui-là même où je me trouve au moment de faire la photo. Un témoignage autre qu'une simple vue frontale de ce que j'ai vu mais bien celle environnementale et totale d'où je me trouvais. Un "je suis passé par-là" numérique.
Sorte d'architecture augmentée de mes passages spécifiques (je fais un Comeback uniquement dans les endroits où je reste, où je passe pour une raison précise) je me plais à penser qu'un jour, ce travail puisse délivrer une vision extra-terrestre de mes allées et venues. Car on revient toujours au même endroit après en être parti. Et un jour on y reste.
Comeback

https://twitter.com/abcreation

comeback200.jpg